Catalogue

Nouveautés

Nouveautés par catégorie

Accueil

Accueil


Bienvenue sur le portail de

la bibliothèque de Saint Martin le Vinoux.

Gérez vos prêts en vous connectant sur votre compte,

découvrez nos nouveautés sur le catalogue et

participez à nos activités en suivant notre actualité !

Actualités

Vous avez été nombreux à participer à la Fête du Court-métrage cette année, merci à vous tous !

Nous espérons que les programmes ainsi que les ateliers de vous ont plu.

A l'année prochaine pour de nouvelles découvertes cinématographiques !


MALLE "EN TOUT SENS"


Nouveau !

Jusqu'à fin Avril, la bibliothèque met à votre disposition une malle de livres spéciale "Handicap".

Retrouvez ainsi de belles histoires en braille, des imagiers pour apprendre la langue des signes ou des romans pour nos petites lecteurs ayant des troubles de lecture et de language.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à venir nous voir !


PRET DE DVD


Nouveau !

Vous pouvez maintenant emprunter des DVD et des séries à la bibliothèque.

Classiques, horreur, jeunesse, comédies...

N'hésitez pas !


Prix du CE

PRIX DU CE 2019


Comme chaque année, le prix du CE est l’occasion, à travers une sélection de 10 ouvrages, de découvrir de jeunes auteurs et de promouvoir la lecture dans les entreprises et collectivités.   

Jusqu’en mai 2019, la bibliothèque Pierre Fugain vous propose donc de découvrir cette sélection et de voter pour votre ouvrage préféré !


Liste du Prix du CE 2019:

 - 11 ans de Jean-Baptiste AUBERT.

- Tristan de Clarence BOULAY.

- Les déraisons d'Odile d'OULTREMONT.

- Le poids de la neige de Christian GUAY-POLIQUIN.

- Un funambule sur le sable de Gilles MARCHAND.

- Ces rêves qu'on piétine de Sébastien SPITZER.

- Ailleurs de Dario FRANCESCHINI.

- Jeu blanc de Richard WAGAMESE.

- Enfants de la meute de Jérémy BOUQUIN.

- Futurs Parfaits de Véronique BIZOT.


Règlement :

Pour participer, vous devrez lire au minimum 7 livres sur les 10 proposés, même si il est préférable de lire la sélection complète. Les ouvrages lus devront être classés par ordre de préférence, de 1 à 10 (ou 1 à 7 suivant le nombre d’ouvrages lus).


  1. item 1
    11 ans
    Aubert, Jean-Baptiste
    Christophe Lucquin éditeur
    2016
    Kevin, onze ans, ne comprend pas pourquoi il existe. Devant ce constat d'une vie qui lui échappe, il prend la décision de mettre fin à ses jours. Avant de passer à l'acte, il raconte, à travers les épisodes marquants de son existence, sa difficulté à être au monde et à le comprendre. Après une tentative de suicide, il se retrouve dans une institution pour enfants en difficulté. Kévin retrace alors sa nouvelle vie au centre et sa rencontre avec Étienne, un factotum qui va l'initier à l'ébénisterie.
  2. item 2
    Ailleurs
    Franceschini, Dario
    Gallimard
    2017
    Quand le notaire Ippolito Dalla Libera comprend que ses jours sont comptés, il appelle au chevet du grand lit où il vit depuis des années son fils unique, Iacopo, et lui révèle le secret de sa vie. Ainsi commence le voyage qui conduira Iacopo dans un quartier pauvre de Ferrare. Sur les traces jusqu'alors insoupçonnées de la vie de son père, Iacopo s'aventure dans un monde d'émotions et de découvertes qui bouleverseront à jamais son existence tranquille et confortable de notaire de province et de mari fidèle. Dans un univers perdu de voleurs et de putains, la beauté de Mila va l'enivrer de vie et de couleurs, et lui donner l'envie irrépressible de tout recommencer, ailleurs. Avec ce roman d'amour et de désordre où les surprises se succèdent et s'imbriquent comme dans un kaléidoscope, Dario Franceschini s'inscrit dans la veine d'un "réalisme magique" où scintillent ensemble la fable et la vie, la profondeur et la légèreté, les accents de la vérité et ceux du merveilleux.
  3. item 3
    Ces rêves qu'on piétine
    Spitzer, Sébastien
    Edition de l'observatoire
    2017
    Sous les bombardements, dans Berlin assiégé, la femme la plus puissante du IIle Reich se terre avec ses six enfants dans le dernier refuge des dignitaires de l'Allemagne nazie. L'ambitieuse s'est hissée jusqu'aux plus hautes marches du pouvoir sans jamais se retourner sur ceux qu'elle a sacrifiés. Aux dernières heures du funeste régime, Magda s'enfonce dans l'abîme, avec ses secrets. Au même moment, des centaines de femmes et d'hommes avancent sur un chemin poussiéreux, s'accrochant à ce qu'il leur reste de vie. Parmi ces survivants de l'enfer des camps, marche une enfant frêle et silencieuse. Ava est la dépositaire d'une tragique mémoire : dans un rouleau de cuir, elle tient cachées les lettres d'un père. Richard Friedländer, raflé parmi les premiers juifs, fut condamné par la folie d'un homme et le silence d'une femme : sa fille. Elle aurait pu le sauver. Elle s'appelle Magda Goebbels.
  4. item 4
    Enfants de la meute
    Bouquin, Jérémy
    Rouergue
    Garry a roulé toute une journée pour arriver à La Meute, ce village dans le Jura, terre d'enfance où il n'a pas mis les pieds depuis plus de seize ans mais où il est venu chercher un refuge, où il pense que personne ne pourra le trouver. Avec lui il y a un gamin, un Yannis de huit ans qui n'est pas le sien. Et finalement il le retrouve, le chemin de la cabane, là où vit toujours le Vieux, avec son fusil et son chien. Est-ce que c'était une bonne idée, de revenir au début, de prendre le risque d'être rattrapé par le passé ?
  5. item 5
    Futurs parfaits
    Bizot, Véronique
    Actes sud
    2018
    Tout est simple et tout se complique, rien ne se passe (en apparence) et pourtant tout arrive — tout peut arriver — dans les nouvelles à l'humour noir et lumineux de Véronique Bizot : un homme se fait construire une maison invivable, un assassin se produit dans un théâtre, un reporter de guerre meurt dans un déjeuner de famille, un frère et une soeur achètent une voiture. Des hommes et des femmes ordinaires ou presque affrontent avec une forme de grâce modeste et néanmoins récalcitrante l'impitoyable vertige d'exister, lequel surgit dans les infimes recoins du quotidien, de la mémoire, de l'espérance. Voici donc onze histoires imprévisibles, souvent traversées du désir de vies nouvelles, d'envolées possibles, de futurs parfaits ; des histoires qui organisent, observent et exaltent la collision entre la vie et la fiction, accidents ou plaisanteries du destin, virages en apesanteur, échappées narratives, feintes de l'imagination qui font naître la surprise d'un rapport très concret aux choses de la vie.
  6. item 6
    Jeu blanc
    Wagamese, Richard
    éditions Zoé
    2017
    Cloîtré dans un centre de désintoxication, Saul Indian Horse a décidé de raconter son histoire : son enfance au c'ur du Canada, bercée par les légendes et les traditions ojibwés, rythmée par la récolte du riz et la pêche ; son exil à huit ans avec sa grand-mère, suite à un hiver particulièrement dur ; son adolescence, passée dans un internat où des Blancs se sont efforcés d'effacer en lui toute trace d'indianité. C'est pourtant au c'ur de cet enfer que Saul trouve son salut, grâce au hockey sur glace. Joueur surdoué, il entame une carrière parmi les meilleurs du pays. Mais c'est sans compter le racisme qui règne dans le Canada des années 1970, même au sein du sport national. On retrouve dans Jeu blanc toute la force de Richard Wagamese, son talent de nature writer et sa capacité à retranscrire la singularité et la complexité de l'identité indienne, riche de légendes, mais profondément meurtrie. Le roman a d'ailleurs été récompensé par le Burt Award for First Nations, Métis and Inuit Literature.
  7. item 7
    Le poids de la neige
    Guay-Poliquin, Christian
    Edition de l'observatoire
    A la suite d'un accident, un homme se retrouve piégé dans un village enseveli sous la neige et coupé du monde par une panne d'électricité. Il est confié à Matthias, un vieillard qui accepte de le soigner en échange de bois, de vivres et, surtout, d'une place dans le convoi qui partira pour la ville au printemps, seule échappatoire. Dans la véranda d'une maison où se croisent les courants d'air et de rares visiteurs, les deux hommes se retrouvent prisonniers de l'hiver et de leur rude face-à-face. Cernés par une nature hostile et sublime, soumis aux rumeurs et aux passions qui secouent le village, ils tissent des liens complexes, oscillant entre méfiance, nécessité et entraide. Alors que les centimètres de neige s'accumulent, tiendront-ils le coup face aux menaces extérieures et aux écueils intimes ?
  8. item 8
    Les déraisons
    Oultremont, Odile d'
    Edition de l'observatoire
    La vie d'Adrien et de Louise est un chaos enchanteur. Méritant et réservé, il travaille pour assurer leur quotidien. Ouvrière qualifiée de l'imaginaire, elle désaxe la réalité pour illuminer leur ordinaire. Leur équilibre amoureux est bouleversé le jour où l'agenda stratégique de l'employeur d'Adrien coïncide avec la découverte de tumeurs dans les poumons de sa femme. Pendant que les médecins mettent en place un protocole que Louise s'amuse à triturer dans tous les sens, l'employé modèle est exilé par un plan social aux confins d'un couloir. Sidéré, Adrien choisit pour la première fois de désobéir : il déserte son bureau pour se dévouer tout entier à Louise, qui, jour après jour, perd de l'altitude. Mais peut-on vraiment larguer les amarres et disparaître ainsi sans prévenir ? Et les frasques les plus poétiques peuvent-elles tromper la mélancolie, la maladie et finalement la mort ?
  9. item 9
    Tristan
    Boulay, Clarence
    Sabine Wespieser
    2018
    L'émotion est grande pour Ida quand, un jour de mars, elle monte sur un langoustier en partance du Cap pour Tristan, une île accessible uniquement par bateau : la peur de l'inconnu, et aussi la tristesse de laisser Léon à quai. La veille du départ, ils ont tiré au sort la seule place qui leur avait finalement été accordée parmi les douze passagers admis à bord. Au fil des sept jours de traversée en plein Atlantique Sud, les repères d'Ida commencent à basculer. Elle ne sait rien de ce qui l'attend. Au moment du débarquement, l'activité est frénétique. Mike et Vera, qui l'accueillent dans leur maison en haut du village, n'ont pas une minute pour elle, qui lentement prend ses marques dans ce paysage entre mer et volcan. Elle comprend vite qu'ici, le temps se dilate ou s'accélère en fonction des rares événements extérieurs. Le naufrage d'un cargo sur Bird Island toute proche, lieu de reproduction des manchots dans l'archipel, va bientôt bouleverser la communauté, et son propre équilibre. Tous s'emploient au sauvetage des oiseaux mazoutés : une semaine durant, Ida participe à la collecte de nourriture. Un soir, à l'Albatross bar, elle accepte au pied levé la proposition lancée par Saul de partir sur l'île sinistrée par la marée noire. Seule femme avec trois hommes sur cette île déserte, Ida consacre ses instants de répit à dessiner son nouvel univers : le ciel, l'océan, le cabanon à flanc de roche, et les oiseaux englués dans le fuel. Ses observations, sa sensation d'éloignement, de dessaisissement, elle les a jusque-là régulièrement notées pour celui qui est resté sur le continent. Mais quand, une nuit, Saul la raccompagne, elle ne peut plus confier qu'à elle-même, dans une sorte de journal de bord, son désarroi et son éblouissement face à l'irruption inattendue d'une histoire d'amour aussi improbable que le lieu où elle se trouve. Pendant quinze jours hors du monde, la mer est mauvaise, aucune embarcation ne peut accoster, la valse des corps et des sentiments devient son seul horizon et le territoire de l'île un huis clos amoureux.
  10. item 10
    Un funambule sur le sable
    Marchand, Gilles
    Aux forges de Vulcain
    Stradi naît avec un violon dans le crâne. Cette anomalie rare fait la joie des médecins, et la souffrance de ses parents. D'abord condamné à rester à la maison, il peut finalement aller à l'école et découvrir que les plus grandes peines de son handicap sont l'effet de la maladresse ou de l'ignorance des adultes et des enfants. Mais, à ces souffrances, il va opposer chaque jour son optimisme invincible, hérité de son père inventeur et de sa mère professeur. Et son violon, peu à peu, va se révéler être un atout qui, s'il l'empêche de se concentrer sur ses devoirs, lui permet toutes sortes d'autres choses : rêver, espérer voire parler aux oiseaux. Un jour, il rencontre l'amour en Lélie, une jeune femme déterminée qui s'éprend de lui. Ils vont s'aimer, se quitter, se retrouver, et faire couple. Jusqu'au moment où cette fantaisie permanente de Stradi va se heurter aux nécessités de la vie adulte : avoir un travail, se tenir bien, attendre la mort dans l'ennui le plus total. Comment grandir sans se nier ?Comment s'adapter sans renoncer à soi ? Stradi devra découvrir qui il est, s'il est défini par son handicap, ou s'il peut lui échapper. Est-ce lui qui est inadapté, ou le monde qui est inadapté ? Dans ce deuxième texte empreint de réalisme magique, Gilles Marchand, après le succès d'Une bouche sans personne, livre un beau et grand roman d'éducation, vibrant plaidoyer pour la différence, et pour les puissances de l'imagination, qui permettent de vaincre le réel, quand celui-ci nous afflige et nous opprime. Un roman plein de musique, de fantaisie, d'imagination, de lumière et d'optimisme, accompagné par la musique des Beach Boys, et brillant de mille éclats empruntés à Gary, Vian et Perec.

Coups de coeur


Les bibliothécaires partagent leurs coups de coeur ! <3


  1. item 1
    Chien-Loup
    Joncour, Serge
    Flammarion
    L'idée de passer tout l'été coupés du monde angoissait Franck mais enchantait Lise, alors Franck avait accepté, un peu à contrecoeur et beaucoup par amour, de louer dans le Lot cette maison absente de toutes les cartes et privée de tout réseau. L'annonce parlait d'un gîte perdu au milieu des collines, de calme et de paix. Mais pas du passé sanglant de cet endroit que personne n'habitait plus et qui avait abrité un dompteur allemand et ses fauves pendant la Première Guerre mondiale. Et pas non plus de ce chien sans collier, chien ou loup, qui s'est imposé au couple dès le premier soir et qui semblait chercher un maître. En arrivant cet été-là, Franck croyait encore que la nature, qu'on avait apprivoisée aussi bien qu'un animal de compagnie, n'avait plus rien de sauvage ; il pensait que les guerres du passé, où les hommes s'entretuaient, avaient cédé la place à des guerres plus insidieuses, moins meurtrières. Ca, c'était en arrivant. Serge Joncour raconte l'histoire, à un siècle de distance, d'un village du Lot, et c'est tout un passé peuplé de bêtes et anéanti par la guerre qu'il déterre, comme pour mieux éclairer notre monde contemporain. En mettant en scène un couple moderne aux prises avec la nature et confronté à la violence, il nous montre que la sauvagerie est toujours prête à surgir au coeur de nos existences civilisées, comme un chien-loup.
  2. item 2
    La fissure
    Didierlaurent, Jean-Paul
    Au diable vauvert
    2018
    Dernier représentant d'une entreprise de nains de jardin rachetée par une holding américaine, Xavier Barthoux mène une vie bien rangée entre la tournée de ses clients, son épouse, son chien et sa résidence secondaire des Cévennes. Mais quand il découvre une fissure dans le mur de sa maison, c'est tout son univers qui se lézarde... Animé par une unique obsession, réparer la fissure, il entreprend un périple extrême et merveilleux jusqu'à l'autre bout du monde.
  3. item 3
    La tresse
    Colombani, Laetitia
    Bernard Grasset
    2017
    Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté. Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l'école. Sicile. Giulia travaille dans l'atelier de son père. Lorsqu'il est victime d'un accident, elle découvre que l'entreprise familiale est ruinée. Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu'elle est gravement malade. Liées sans le savoir par ce qu'elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d'humanité, leurs histoires tissent une tresse d'espoir et de solidarité
  4. item 4
    Le meurtre du commandeur (1) : Le Meurtre du Commandeur : Une idée apparaît. Livre 1
    Murakami, Haruki
    Belfond
    Peut-être un jour serais-je capable de faire le portrait du rien. De la même façon qu'un peintre avait été capable de dessiner Le Meurtre du Commandeur . Mais il me faudrait du temps avant d'y parvenir. Je devais faire du temps mon allié. Quand sa femme lui a annoncé qu'elle voulait divorcer, le narrateur, un jeune peintre en panne d'inspiration, a voyagé seul à travers le Japon. Et puis, il s'est installé dans la montagne dans une maison isolée, ancienne propriété d'un artiste de génie, Tomohiko Amada. Un jour, le narrateur reçoit une proposition alléchante : faire le portrait de Wataru Menshiki, un riche homme d'affaires. Tandis que celui-ci pose comme modèle, le narrateur a du mal à se concentrer. Quelque chose chez Menshiki résiste à la représentation. Une nuit, il découvre un tableau dans le grenier, une œuvre d'une grande violence, le meurtre d'un vieillard, comme tirée du Don Giovanni de Mozart. C'est Le Meurtre du Commandeur. Cette peinture obsède le narrateur. Et des choses étranges se produisent, comme si un autre monde s'était entrouvert. À qui se confier ? À Menshiki ? Mais peut-il vraiment lui faire confiance ? Premier livre d'une œuvre exceptionnelle, dans la lignée du monumental 1Q84, un roman somme, ambitieux, profond. Deux tomes pour une odyssée initiatique étrange, inquiétante, envoûtante, où le maître Murakami dévoile ses obsessions les plus intimes.
  5. item 5
    Le meurtre du commandeur (2) : Le Meurtre du Commandeur : La métaphore se déplace. Livre2
    Murakami, Haruki
    Belfond
    Alors que jusque-là je marchais normalement sur ce que je pensais être mon propre chemin, voilà que soudain celui-ci a disparu sous mes pas, et c'est comme si j'avançais simplement dans un espace vide sans connaître de direction, sans plus aucune sensation. Une jeune fille a disparu. Une jeune fille dont le narrateur avait entrepris de faire le portrait. Une jeune fille aux yeux comme une flamme gelée. Une jeune fille qui l'intrigue et qui pourrait être liée à Menshiki. Il va rendre visite au vieux peintre Tomohiko Amada. Là, dans la chambre d'hôpital, apparaît le Commandeur. Le Commandeur est prêt à offrir sa vie pour que la jeune fille soit retrouvée. Il faut faire revivre la scène du tableau, le Commandeur doit être poignardé. Le narrateur lui plante un couteau dans le cœur. Une trappe s'ouvre dans un coin de la chambre. Un personnage étrange en surgit, qui l'invite à entrer dans le passage souterrain. Le début d'un périple qui va conduire le narrateur au-devant des forces du mal... Deuxième livre d'une œuvre exceptionnelle, dans la lignée du monumental 1Q84, un roman somme, ambitieux, profond. Deux tomes pour une odyssée initiatique étrange, inquiétante, envoûtante, où le maître Murakami dévoile ses obsessions les plus intimes.
Malvoyant
Thème par défaut

Agenda

Exposition Bilal

Jusqu'à début Avril


Prochaine exposition

Grosses bêtises, mode d'emploi


Bibliobricole

Samedi 6 Avril 2019 à 10h30




Ouverture

Hors vacances scolaires : 

MERCREDI : 11h 00 - 18 h 30

SAMEDI : 10 h 00 - 17 h 00



Pendant les vacances scolaires :

MERCREDI : 11 h 00 - 18 h 30

VENDREDI : 15 h 00 - 18 h 30

Expositions


   Auteur français né en 1951 à Belgrade, Enki Bilal est également réalisateur, scénariste et illustrateur. Il aborde, dans son oeuvre principalement orientée science-fiction, des thèmes complexes comme la mémoire ou le temps. 

    Il remporte plusieurs prix entre 1976 et 2006, dont le Grand Prix du 14ème festival d'Angoulême. En 2006, l'astéroide Enkibilal est nommé en son honneur. En 2011, il est fait chevalier de l'ordre et du mérite, ainsi qu'officier des arts et des lettres. 


   A partir du 22 Décembre 2018, l'équipe de la bibliothèque vous invite à venir découvrir l'univers fantastique de cet auteur, à travers une belle seléction de BD et de tableaux.